Accueil > Actualités d'Entreprise En Ligne
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



8 questions à se poser avant de reprendre une entreprise

08/10/2016 - Source : ABC LIV

Reprendre une entreprise est une aventure passionnante qui réserve son lot de satisfactions personnelles, mais comporte également de nombreux pièges qu'il faut apprendre à éviter. Des embuches promptes à faire tomber n'importe quel repreneur, même le plus motivé qui soit.

 

ABC LIV, spécialisée dans la domiciliation commerciale, liste pour nous les 8 questions fondamentales à se poser avant de signer l'acte de reprise d'une entreprise.

 

1 - Pourquoi souhaitez-vous reprendre une entreprise ?

Avant toute reprise d'entreprise, et d'une manière générale, avant de vous lancer dans n'importe quel projet de cette dimension, il convient de prendre le temps de sonder vos motivations profondes. Les deux questions fondamentales que vous devez vous poser sont : ai-je vraiment envie de me lancer dans ce projet ? Et pour quelles raisons ?

 

Quoi qu'il en soit, n'agissez jamais sur un simple coup de tête ou pour la seule raison que vous ne trouvez pas d'emploi. Soyez conscient de l'enjeu que représente la reprise d'une entreprise, des sacrifices que cela signifie pour vous, comme pour vos proches.

 

2 - Votre situation financière vous permet-elle d'entreprendre ?

Il vous sera bien difficile de reprendre une entreprise si votre situation financière ne vous le permet pas. Premièrement, il y aurait peu de chance que votre projet aboutisse. Deuxièmement, et c'est sans doute là le point le plus important : vous pourriez mettre en péril l'avenir de l'entreprise et donc l'emploi des salariés.

 

Par conséquent, avant de vous lancer dans ce projet, vérifiez vos possibilités de financement. Détenez-vous les fonds suffisants pour mener à bien cette reprise ? Avez-vous la possibilité d'emprunter ? À quelles aides au financement pouvez-vous prétendre ?

 

3 - Quel est votre projet entrepreneurial ?

Quels sont les cibles, les produits ou les services proposés par l'entreprise que vous vous apprêter à reprendre ? Que pensez-vous apporter de nouveau à cette entreprise ou à sa clientèle ? Comment comptez-vous faire évoluer l'offre existante ? Souhaitez-vous faire grossir l'entreprise ou au contraire réduire les effectifs ?

 

Il s'agit donc de définir clairement des objectifs qui prennent en compte l'existant et qui s'inscrivent dans des perspectives réalistes.

 

4 - L'entreprise à reprendre correspond-elle à votre vision ?

Reprendre une entreprise, d'accord, mais, laquelle ? Un entrepreneur qui a de l'expérience dans le domaine ne reprendra jamais une entreprise par hasard. Il se peut par exemple qu'il soit déjà familiarisé avec le secteur d'activité concerné, ou alors qu'il soit séduit par le business model proposé. Si vous mettez du temps à dénicher l'entreprise idéale, rassurez-vous ; il faut généralemententre 6 et 18 mois pour trouver une entreprise à reprendre.

 

5 - L'entreprise à reprendre a-t-elle une clientèle déjà bien établie ?

Reprendre une entreprise dont la clientèle est insuffisante pour assurer la pérennité de l'activité représente un risque considérable. À moins d'aborder votre projet avec une stratégie de développement particulièrement solide en tête, ne faites pas l'erreur de vous lancer dans une manœuvre perdue d'avance.

 

Avant de reprendre une entreprise, il convient donc s'assurer que celle-ci possède déjà une clientèle existante suffisante ou, tout du moins, une cible clairement exploitable.

 

6 - Quel est le potentiel de l'entreprise à reprendre ?

Si vous envisagez de reprendre une entreprise en difficulté, il est nécessaire de comprendre précisément ce qui explique sa situation actuelle : s’agit-il d'une demande insuffisante ? Une offre mal adaptée aux besoins de la cible ? Des prix trop élevés ? Un secteur peut-être trop concurrentiel ?

 

Si l'activité se trouve dans une situation stable ou en pleine croissance, cela ne vous dispense toutefois pas d'en réaliser un audit complet afin d'en cerner le potentiel.

 

7 - Qui sont les concurrents de l'entreprise à reprendre ?

L'analyse concurrentielle est une étape essentielle du processus de reprise d'entreprise. Elle consiste à bien identifier le profil des entreprises concurrentes (taille, structure, offres, stratégies, historique...) afin d'obtenir une visibilité précise de votre environnement et envisager de nouveaux axes de développement en toute connaissance de cause.

 

Si l'entreprise cible une clientèle avant tout locale, il est important d'examiner en priorité les concurrents dumême secteur géographique.

 

8 - Quelle est la situation financière, salariale, contractuelle de l'entreprise à reprendre ?

Reste enfin à balayer l'ensemble des caractéristiques de l'entreprise afin de connaître en détail sa santé financière, son nombre de salariés, sa structure juridique... De cette démarche analytique doit aboutir une vision globale, celle qui vous permettra de prendre les décisions les plus opportunes et prioriser vos actions lorsque vous prendrez enfin les rênes de l'entreprise.